Le Jeudi 13 août

dimanche 23 août 2009
par  Amifama
popularité : 54%

Jeudi 13 août

DEUX SEMAINES SE SONT ECOULEES DEPUIS MON ARRIVEE

AMIFAMA organise peu à peu son établissement à Madagascar. L’enregistrement des statuts indispensable pour ouvrir ici un compte bancaire en son nom ressemble déjà à un véritable parcours du combattant. Puisqu’il est écrit dans nos statuts qu’AMIFAMA soutient la mission des soeurs, notamment en matière de santé, éducation et développement rural, il conviendra que nous obtenions l’approbation de chacun de ces ministères …

En attendant un compte bancaire (B) est ouvert à mon nom auprès de la BNI Crédit Agricole qui rassemblera les opérations et écritures d’AMIFAMA.

L’équipe FATIMA-AMIFAMA chargée de suivre les projets de la congrégation n’est pas encore nommée. Le dialogue se poursuit activement avec Sœur Jeanne d’Arc, la Supérieure générale de la congrégation, pour construire de solides fondations à cette forme de collaboration inédite.

Cependant ma mission auprès de l’ONG AM se poursuit.

Vendredi 31 juillet l’Ambassade d’Allemagne remettait en ma présence à l’ONG Akanin’ny Marary un premier chèque de plus de 14 millions d’ariary pour le financement du deuxième cabinet dentaire.

Mon amie Margot, rencontrée lors d’un aller et retour à Ambositra jeudi 4, a réussi à me mettre en relation avec un rotarien de Fianarantsoa. Si tout va bien ce propriétaire du « Clos Mazava », un vignoble connu, organisera l’indispensable partenariat du Rotary club de Bourges avec le Rotary club de Fianarantsoa pour le financement du matériel ORL de l’hôpital d’Ambositra (8000 euro).

Sur un plan pratique les choses se mettent en place. J’ai accès à l’internet dans la chambre que j’occupe provisoirement au sein même de la communauté de Vohipahasoavana. Dans une huitaine de jours je pense pouvoir intégrer un logement entièrement rénové, isolé mais cependant en sécurité intra muros.

Ma voiture, enfin définitivement immatriculée, me rend les plus grands services malgré sa lunette arrière recouverte provisoirement d’un film plastique.

Ici c’est l’hiver. Les gens disent qu’il y a de la neige mais ce n’est que du givre. Les nuits sont fraiches et sans chauffage …

Mandram pihoana. (A bientôt).

Dadabe*

*Mes petits enfants comme bon nombre de malgaches m’appellent du nom malgache de grand père. Je signerai donc ainsi le « blog-notes » auquel je vais essayer d’être fidèle.


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 27 mai 2020

Publication

100 Articles
7 Albums photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

2 aujourd’hui
12 hier
42624 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté