21 février 2014

dimanche 23 février 2014
par  Amifama
popularité : 42%

Chers parents et amis de Madagascar !
 
 
Ici, début février, d’abondantes pluies ont provoqué inondation sur inondation des rizières en pleine croissance avec, malheureusement, risque d’étouffement de la végétation nourricière. Des températures oscillant sur le plateau (1300- 1400 mètres d’altitude) entre 22 et 28 degrés. Après plus de quinze jours depuis mon arrivée début février l’accoutumance est là et tout va mieux d’autant plus que les grandes pluies ont cessé. Voilà pour le climat géographique.
 
En ce concerne le climat politique l’élection du président il y a plus d’un mois n’a encore rien réglé. Le Premier Ministre n’est pas nommé et il n’y a pas de nouveau gouvernement. L’équipe en place a été sommée de ne plus rien faire sans l’accord explicite du nouveau président. Autant dire que tout est en panne. Pour se faire élire Présidente de l’Assemblée législative, Christine, l’ancienne Garde des Sceaux a déclaré : "Votez pour moi ! Chaque député reçoit un 4x4 et je garantis son impunité". Cette promesse électorale entendue à la radio m’a été répétée. On croit rêver. Les malgaches - ceux que je rencontre et qui s’expriment librement - sont pour le moins sceptiques sur le devenir politique de leur cher pays.
La monnaie locale continue de se dévaluer. On est passé de 2850 ariary pour un euro l’an dernier à 3170 actuellement.
 
Climat social ? La population n’en finit pas de souffrir. On est en fin de période de soudure dans l’attente de la nouvelle récolte de riz. Les greniers sont vides. Très peu de trafic sur la RN7. Tourisme en berne. Banditisme en hausse.
 
La capacité d’endurance et la patience du peuple sont surprenants.
 
AMIFAMA poursuit vaille que vaille sa mission ; En France Bernard et Jean-Paul confectionnent les colis du container prévu en juin à destination de la Grande île. A Mada je prépare plusieurs déplacements : l’un dans la "Marmite" pour l’implantation de la cantine scolaire financée par l’opération "Kilomètres Soleil", l’autre en pays zafimaniry pour le suivi de l’opération de sensibilisation menée par le Père Antoine, le suivant à Mahasoa pour le projet de construction de deux salles de classe et enfin à Tuléar où je dois rencontrer, entre autres, le Frère Evariste responsable du Centre d’Accueil pour handicapés mentaux adultes dont nous soutenons la nouvelle implantation.
 
Julie et Matthieu, élèves infirmiers à Bar le Duc, sont depuis dix jours à Mahasoa où ils effectuent, sous couvert d’AMiFAMA, six semaines de stage de fin d’études. Ce fut leur choix. Nous attendons avec curiosité le compte rendu de leur séjour loin des méthodes et des moyens de notre médecine occidentale ...
 
Dans l’attente de vos nouvelles, à tous affection et amitiés.
 
René-Georges BILLIOTTE
dit Dadabe Gégeo

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 décembre 2019

Publication

99 Articles
7 Albums photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

10 aujourd’hui
14 hier
41545 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté